Jean-Louis Forain (1852-1931), « La Comédie parisienne »