+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer
Jean-Baptiste-Camille Corot - Marietta, dite L’odalisque romaine
Jean-Baptiste Carpeaux - Mademoiselle Fiocre
Louis-Ferdinand  Lachassaigne - Vase - Van Dyck peignant son premier tableau
Charles Durand dit Carolus-Duran - Mademoiselle de Lancey
Jean-Auguste-Dominique Ingres - François 1er reçoit les derniers soupirs de Léonard de Vinci
Eugène Delacroix - Combat du Giaour et du Pacha
Jacob Mardochée dit Jacob-Petit - Pendule au mameluk
Jean-Baptiste Carpeaux - Buste de Samuel Welles de La Valette
Gustave Courbet - Courbet au chien noir
Édouard Manet - Portrait de Théodore Duret
Louis Léopold Boilly - Portrait de mademoiselle Athénaïs d’Albenas
Paul Gauguin - Vieil homme au bâton
Jean-Baptiste Carpeaux - Ugolin
Jan  Van Beers   - Les funérailles de Charles le Bon, Comte de Flandre, célébrées à Bruges dans l’église Saint-Christophe le 22 avril 1127
Gustave Courbet - La sieste pendant la saison des foins (montagne du Doubs)
Alfred de Dreux - Portrait de Monsieur et Madame Mosselman et de leurs deux filles
Jean-Désiré Ringel d'Illzach - Portrait de Jeanne et Mme Albert Dammouse
Octave  Penguilly L’Haridon  - Côtes de Belleville
Gustave Doré - La Vallée de larmes
Gustave Doré - L’Ascension
Camille  Pissarro - Le Pont Royal et le Pavillon de Flore

Pompiers courant à un incendie

Gustave
Courbet
Ornans (Doubs), 1819 - La Tour-de-Peilz (Suisse), 1877
1851
Huile sur toile
H. : 388 ; L. : 580 cm

Les Pompiers reste l’une des œuvres monumentales les plus mystérieuses de Courbet. Après le décès de son frère, Juliette Courbet retrouva cette immense toile roulée dans l’atelier et elle en fit don à la Ville de Paris. La scène représente un départ au feu, dans une rue de Paris, la nuit.
Un ouvrier en blouse de travail, bras levé, a donné l’alerte. La pompe à feu tirée est sortie de la caserne. Les passants - une mère plébéienne, un adolescent qui trébuche, un couple de bourgeois - s’écartent pour laisser place à la manoeuvre. Les sapeurs-pompiers ont effectué pour le peintre un simulacre de départ, à la lueur des torches. Mais l’idée du tableau se rattache aussi au voyage en Hollande qui fut pour Courbet, selon son propre aveu, une forte leçon de peinture. La Ronde de nuit de Rembrandt (1642), vue à Amsterdam au Rijksmuseum, montre un départ de la garde municipale sous les ordres du capitaine Cocq. Comme pour l’Enterrement à Ornans (Paris, musée d’Orsay), le mouvement tournant amorcé par les pompiers contrarie l’aspect longitudinal de la composition, qui groupe tous les personnages dans la moitié inférieure de la toile. Ce mouvement, amplifié par la gestuelle des bras, semble devoir se prolonger au delà de la toile, vers le visiteur qui lui fait face. Courbet a réservé la moitié supérieure du tableau au paysage urbain, dont les plans obliques rythment la composition. Dans un raccourci saisissant, Courbet évoque la rénovation urbaine qui s’amorce dans la capitale, en juxtaposant, à droite, un portail gothique, symbole de la ville médiévale, et un  réverbère à gaz, symbole de la ville lumière en construction.
L’insurrection de la caserne de Poissy où travaillait Courbet, lors du coup d’Etat du 2 décembre 1851, mit fin au projet. Le sous-lieutenant, Jean-Victor Frond, représenté dans le groupe des pompiers, avait pris parti pour les républicains. Traduit en conseil de guerre, il fut déporté en Algérie. Certains historiens, s’appuyant sur les convictions socialistes de Courbet, ont décrypté dans l’œuvre inachevée une allégorie politique rappelant les intentions sociales du Prince-président, élu au suffrage universel et auteur, en 1844, d’un essai intitulé « l’Extinction du paupérisme ». Avec sa forte présence physique, son refus de la théâtralité, son iconographie polysémique, cette oeuvre compte parmi les plus significatives du réalisme de Courbet, dont la nouveauté s’affirme dans les années 1850.
I. C.

Numéro d'inventaire: 
PPP00737
Numéro d'inventaire : PPP00737
Mode d'acquisition : Don Juliette Courbet, 1882
Salle 4. Courbet et le Réalisme
Section : XIXe siècle
Passer votre souris sur l'oeuvre pour la voir en détail.