+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer
Georges Clairin - Portrait de Sarah Bernhardt
Armand Point - Coffret «aux paons»
Camille Alaphilippe - La Femme au singe
Aristide  Maillol - Femme nue assise, la main gauche sur la tête. Etude pour la Méditerranée
Louis-Robert Carrier-Belleuse - Vase La Lutte pour la vie
Léon  Lhermitte - Les Halles
Fernand Pelez - La Mort de l'empereur Commode
Pierre-Auguste Renoir - Ambroise Vollard au foulard rouge
Jean Carriès - Mon portrait
Emile Gallé - Vase à deux anses
Georges-Henri Lemaire - Le Silence ou Immortalité
Charles-Alexandre Giron - La Femme aux gants, dite La Parisienne
Paul Sérusier - Tricoteuse au bas rose
Pierre-Auguste  Renoir - Portrait de Madame de Bonnières
Berthe Morisot - Jeune fille en décolleté - La fleur aux cheveux
Pierre Bonnard - Conversation à Arcachon
Pierre-Adrien Dalpayrat - Plat : Le Jugement de Pâris
Joseph-Marius Avy  - Bal blanc
Marie Constantine Bashkirtseff - Parisienne, portrait d’Irma
Maurice Denis - Baigneuses à Perros-Guirec
Fernand Pelez - La Vachalcade
Alfred Sisley - L’église de Moret (le soir)
Théophile Alexandre Steinlen - Bal du 14 juillet
Edmond  Aman-Jean - Miss Ella Carmichaël
Raoul Larche - Buste d'enfant (portrait présumé de Marcel Lerolle)

Femme nue assise, la main gauche sur la tête. Etude pour la Méditerranée

Aristide
Maillol
Banyuls-sur-Mer, 1861 - Perpignan, 1944
Réalisée entre 1900 et 1902
Terre cuite
H. : 17 ; l. : 20 ; P. : 9 cm

Maillol, peintre de formation, est un sculpteur autodidacte venu à la sculpture grâce à la taille du bois. Il modèle de nombreuses études en terre tout au long de sa carrière. Comme ses dessins, elles servent d’étapes préliminaires à ses oeuvres majeures.

Cette œuvre-ci est très proche de la première grande figure de l’artiste, La Méditerranée, succès du Salon d’Automne de 1905. Ces petites figurines constituent aussi un répertoire de formes qu’il réutilise sans cesse.

La simplicité de ses statuettes en terre cuite est remarquable dans le contexte du début du XXe siècle. Maillol traite le corps féminin comme un rapport de masses inscrites dans une construction spatiale abstraite. Ses statuettes séduisent les amateurs (dont le donateur ici, Jacques Zoubaloff) et les marchands, principalement Ambroise Vollard, qui en édite certaines en bronze.
A. S.

Numéro d'inventaire: 
PPS01130
Numéro d'inventaire : PPS01130
Mode d'acquisition : Donation Jacques Zoubaloff, 1918
Salle 8. Cézanne et la modernité
Section : Paris 1900
Passer votre souris sur l'oeuvre pour la voir en détail.