+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer
Dirck Van Delen - Scène galante dans un palais
David Teniers le Jeune - Les Fumeurs
Jan Steen - Le petit quêteur
 Le Lorrain (Claude Gellée dit) - Paysage avec le port de Santa Marinella
Petrus Paulus Rubens - L'Enlèvement de Proserpine
Adriaen Van Ostade - L'Analyse
Jacob Jordaens - Le Repos de Diane
 Rembrandt - Portrait de l'artiste en costume oriental
Meindert Hobbema - Les Moulins
Nicolas de Largillierre - Perdrix rouge dans une niche
Henri Mauperché - Paysage
Frans Van Mieris dit Mieris le Vieux - Le Chant interrompu
Nicolas Poussin - Le Massacre des Innocents
Abraham de Vries - Portrait d'homme

Scène galante dans un palais

Dirck
Van Delen
Heudsen 1604/1605 - 1671 Arnemuiden
Vers 1636
Huile sur bois
H. 30,5 cm ; L.34,5 cm

Pilastres, colonnes de marbre, voûtes et cartouche composent l’architecture de ce luxueux palais. Entre intérieur et extérieur, Dirck van Delen nous propose une vision fantaisiste d’une architecture d’inspiration antique, sortie tout droit de son imaginaire.

L’artiste s’est fait le spécialiste de la peinture d’architecture, dans la lignée de P. Vredeman de Vries ou de H. van Steenwyck. Leurs tableaux accordent une moindre importance aux personnages, ayant pour rôle d’animer de scénettes les vastes espaces architecturés. Ici, Van Delen ne rétrécie pas la proportion de ses figures, dont l’exécution a longtemps été donnée à Anthonie Palamedesz. Il les isole sur la gauche du tableau, de manière à ouvrir une vaste perspective sur le jardin.

Le collier de perles de la femme, ses dentelles, la cruche de vin que tient le serviteur, confrontés aux fissures des pilastres évoque le thème de la vanité, cher aux peintres hollandais. La figure humaine, vulnérable, est associée au riche décor d’architecture dans lequel elle s’inscrit, alors que c’est le vide qui peuple la partie droite du tableau où une certaine sobriété s’impose, comme si le passage du temps avait effacé les fioritures pour ne conserver que l’essentiel.

« De toutes les vanités, la plus vaine c’est l’homme. » (Montaigne).

A. R.

Numéro d'inventaire: 
PDUT00898
Numéro d'inventaire : PDUT00898
Mode d'acquisition : Legs Dutuit, 1902
Salle 26. Portraits et figures
Section : XVIIe siècle
Passer votre souris sur l'oeuvre pour la voir en détail.